Etat De Rapprochement Bancaire Explication Essay

Le rapprochement bancaire sert à contrôler l’exactitude des écritures saisies dans le journal de banque en les comparant au relevé bancaire. Il permet de vérifier la concordance des comptes et d’en justifier les écarts.

L’état de rapprochement bancaire se fait régulièrement, le plus souvent de façon mensuelle.

Le contrôle se fait à partir des documents suivants :

  • Le grand livre du compte 512
  • Le relevé de compte bancaire
  • Du dernier rapprochement bancaire établi

En principe, le solde du journal de banque doit être égal au solde du relevé bancaire à la même date. Mais en réalité c’est rarement le cas, pour ne pas dire jamais.

Les écarts peuvent être de différentes natures :

  • Les erreurs de saisies (écritures saisies au débit au lieu de crédit ou vice-versa)
  • Les erreurs de montants (Par exemple : un virement a été saisi en banque pour un montant de 55,99 euros et la banque l’a enregistré pour un montant de 55,98 euros. Il y a donc une erreur de 1 centimes qui doit être régularisée. Dans ce cas le principe est que la banque a toujours raison.)
  • Les omissions (Par exemple, des frais bancaires, des agios, des frais sur virements étrangers…ou un règlement quelconque)
  • Les décalages, c’est le cas notamment des chèques que nous enregistrons avant de transmettre à la banque la remise qui n’apparait donc sur le relevé bancaire quelques jours après ou de chèques que nous enregistrons dès leur émission mais dont le fournisseur ne va pas encaisser de suite…)

L’établissement d’un rapprochement bancaire se fait en suivant les étapes ci-dessous :

  1. Lettrer (ou pointer) les opérations du grand livre du compte 512 avec le relevé bancaire (et l’ancien rapprochement bancaire).
  2. Faire ressortir les opérations qui apparaissent sur le relevé bancaire et qui ne sont pas saisis, ainsi que les écritures qui ont été passé dans le compte 512 mais dont la banque n’a pas pris en compte.
  3. Justifier ces écarts. (chèques non encaissés, agios non enregistrés, montants erronés…)
  4. Passer les écritures de régularisation nécessaire.

Pour vérification, le solde du compte 512 doit être égal au solde de fin du relevé bancaire plus ou moins les montants que la banque n’a pas encore perçus.

Exemple de rapprochement bancaire :

Relevé bancaireDébitCrédit
Solde de début0,000,00
2/1 Remise de chèque n°XX233000,00
2/1 Chèque n°5567892030,00
3/1 Virement du client VERT30,00
3/1 Frais bancaire2,80
Total2032,803030,00
Solde de fin997,20
Compte 512 BanqueDébitCrédit
Solde de début0,000,00
1/1 Remise de chèque3000,00
1/1 Chèque n°5567892020,00
3/1 Virement du client VERT30,00
4/1 Remise de chèque400,00
4/1 Chèque n° 556790250,00
Total3430,002270,00
Solde de fin1160,00

Analyse du rapprochement bancaire :
Ici, les écritures pouvant être lettrées ont été mise en rouge. Il ne faut donc plus en tenir compte maintenant.
On constate :

  • Une erreur de montant du chèque n°556789 de 10,00 euros.
  • Un oubli de saisi des frais bancaires de 2,80 euros.
  • Une remise de chèque n’a pas encore été encaissé et un chèque émis n’a pas encore été débité.

Des écritures de régularisation doivent être saisie dans le compte de banque 512 :

  • Une pour le chèque de 10,00 euros
  • Une pour les frais bancaires de 2,80 euros.

Après régularisation, l’état de rapprochement fera ressortir uniquement la remise de chèque qui n’a pas été encaissé et le chèque émis et non débité qui devront être reportés lors du prochain état de rapprochement bancaire.

Nom prénom
Session année

L’ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE

Baccalauréat professionnel comptabilité

Epreuve E2 : « étude à caractére professionnel

Préface

Présentation : Nommer votre parcours professionnel , le pourquoi avoir suivi le baccalauréat professionnel de comptabilité , parler de vos 4 stages d’un mois (les date , nom des entreprise ) pour amener votre sujet en douceur :C’est lors de ses stages notamment « nom de l’entreprise «  que le thème sur le rapprochement bancaire es venu à moi
En intro on peu dire que tu as choisi ce thème car cela t’a paru très intéressant car c une étude qui nécessite des travaux de pointage qui sont long et fastidieux mais fondamentaux

Sommaire

Présentation de l’entreprise (1à2 pages )
*identité
*Histoire /organisationL’état de rapprochement (7 à 8 pages )
1) Définition
2) Le but
3) La procédure :
4) Comment analyser un rapprochement bancaire ?

Conclusion (1 pages)
Logiciel utilisés
Liste des annexes
*Annexe 1 : titre
*Annexe 2 : titre

Présentation de l’entreprise
(1à2 pages )

*identité
Activité,
code NAF,
forme juridique,
capital,
effectif,
date immatriculation,
coordonnéescomplètes du siège social (téléphone, adresse du siège),
Siret,
nom du dirigeant,

*Histoire /organisation

L’état de rapprochement
(7 à 8 pages )

I) définition:
Lors de la réception d’un relevé bancaire, il est indispensable de « rapprocher » celui-ci de la comptabilité du comité d’entreprise. Cette pratique consiste à identifier les écarts éventuels entre le relevé bancaire et lacomptabilité dans le triple but de :
– déceler d’éventuelles erreurs de la banque pour en demander la correction
(frais prélevés à tort par exemple) ;
– déceler d’éventuelles erreurs de la comptabilité pour les rectifier (inversion de chiffres, oubli d’une dépense, etc.) ;
– connaître le montant réellement disponible pour régler les dépenses à venir.
Présenter un état de rapprochementsignifie justifier les écarts constatés entre les soldes de deux comptes réciproques.
Les comptes réciproques sont les comptes ouverts chez deux agents économiques différents pour enregistrer leurs relations réciproques. Ce qui est emploi chez l’un est ressource chez l’autre.
Un rapprochement bancaire consiste donc à compléter chacune des deux comptabilisés des opérations non encore enregistrées chezl’un ou chez l’autre. On part des soldes donnés par le compte 512-Banque dans l’entreprise sur l’extrait de la banque et l’on arrive au même solde réel après enregistrement de toutes les opérations manquant de part de l’autre.
Les soldes rectifiés des comptes sont de même montant mais de sens opposés (comptes réciproques).
Après avoir établi le rapprochement bancaire, on identifie les opérationsque l’entreprise n’a pas encore enregistrées.

2) Le but :

Par simplification, certains comités d’entreprise se contentent d’enregistrer leurs dépenses et leurs recettes à partir des relevés bancaires. Cette pratique est contestable à plusieurs titres :
– tout d’abord elle est risquée dans la mesure où elle ne rend pas compte des sommes réellement disponibles : tous les chèques émis n’ont pasnécessairement été encore encaissés par leurs bénéficiaires à la date du relevé et la somme figurant sur celui-ci est probablement surévaluée ;
– de plus, elle prive le comité d’entreprise de tout moyen de contrôle face à une éventuelle erreur de la banque.
Ainsi, il est préférable d’enregistrer les encaissements et les décaissements dès la réception ou l’émission du moyen de paiement (chèque ouvirement).
Le solde du compte bancaire dans la comptabilité du comité d’entreprise sera alors probablement différent de celui figurant sur le relevé envoyé par la banque. Une telle différence n’est pas anormale mais elle mérite toutefois d’être analysée et contrôlée.
En effet, les écarts peuvent aussi bien être dus à des décalages temporaires justifiés (délai de remise d’un chèque à...

0 thoughts on “Etat De Rapprochement Bancaire Explication Essay

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *